Daigaku
Daigaku Index
 
Menus du Forum :
 S’enregistrer


Sujet précédent :: Sujet suivant
Auteur Message
Sora Ayase


Informations
Inscrit le: 04 Nov 2006
Messages: 34
Marié à: un barathonnier ou plutôt un assassin pkoi ?
Citation: La vie n'est qu'une clef ouvrant sur le monde des morts

MessagePosté le: 08/11/2006 20:53:32 Sujet du message: Bibliothèque Répondre en citant

Il s'était passé tant de choses depuis 3ans, tant de choses regrettables ou non, mais finalement il y était resté une certaine dose de stabilité... les études, puis un travail... un habitat... c'étaitallé vite, peut être un peu trop. Mais Sora ne le remarquait même pas, se laissant porter, comme si elle ne faisait pas attention au passé, il y avait trop de choses qu'elle voulait mettre de côté maintenant. peut être unpeu pour cela qu'elle s'était teint les cheveux, des reflets violets ornaient maintenant ses cheveux chatains cendrés, à présent marrons glacés. des noms qu'on donnait aux teintes et qu'elle avait vite oubli d'ailleurs, cette culeur partirait et elle serait de nouveau la même, mais elle s'en futait. Rien n'avait vraiment changé alors... Sortant de son appartement, elle remonta sa veste, depuis quelques temps ils n'avaient pas pu ce voir. chose assez courante, mais chose qu'elle n'aimait toujorus pas, et Rei le lui rendait bien, même plus. Elle se dirigea donc en vitesse vers la bibliothèque. Mon dieu ce qu'il faisait froid ce soir ! elle observasa montre, à sa main, pas de bague. De toute manière peu importequ'ils soient ensemble depuis 3ans ou non, ils n'avaient mêe pas passé le cap de faire ce que rei se faisait un malin plaisir d'appeler "les jeux pour les grands". Oui il la taquinait avec, car toujorus aussi naïve, sora ne comprenait toujours pas, pour le plus grand malheur du tueur à gage. elle longea deux trois rues, saluant deux ou trois personnes en même temps, évidement elle ne se pressait pas alros q'il faisait nuit, non non. De toutemanière elle savait se défendre, encore falait il qu'elle comprenne que c'était une situation qui le demandait.

Enfin, elle finit par arriver devant la librairie... ou bibliotheqe. Rei appelait ca une bibliotheque mais la plupart des gens venaient avec de sbillets plein les poches. Donnnnc pour ne pas penser que rei truandait plus que ce qu'il voualait bien lui dire (autant dire peu de choses là dessus), autant dire que c'était une librairie : un endroit où on "achetait" des livres. Bref. La jeune fille entra et aussitôt le changementde température se fit sentir, un son de clochette au dessus de sa tête tinta que quelqu'un était entré, mais habituée maintenant à ce son, elle alla directement au porte manteau poser sa veste, et les cheveux toujorus froid du temps passé dehors ondulan à la vitesse où elle dégrinola les marches, finit par arriver au sous-sol. Cherchant du regard l'être qui lui avait fait cette marque sur l'omoplate en forme de croix inversée, elle le ommaune fois, avant de finir par soupirer et de s'asseoir sur une table... ? Elle prit une feuille à portée de sa main et en lu le cntenu avant de froncer les sourcils... encore un plan. toujours de splans. que ce soit pour tuer ou autre, elle ne s'en melait pas, il avait tujours voulu la laisser à part de ça. m'enfin quand même... depuis combien de temps était-il parti ? apparement peu de temps, ou sinon il n'aurait pas laisséplan et porte ouverte... Sora l'attendit donc en bas, dans cet endroit étranger à l'ambiance fausse qui règnait dans la librairie d'en haut. elle entendit un tintement de clochette, aussitôt elle se leva et remonta...!.... non. c'était juste un client. Bah cmme elle était là autant servir.


- Bonjour ce serait pour quoi ? ^-^

Sora souria doucement quand l'homme fit mine de se retourner... à 50% du temps, ceux-ci avait un regard dur. Moins que rei, mais dur quand même. Sora naÏve comme elle était ne fit pas alusion de suite qu'il pouvait s'agir d'un contact" de rei, aussi fit-elle comme ci elle était vrament vendeuse ici. Non, non, ce n'était pas son vrai travail... mais à force de venir, c'était tout comme. POurtant elle espérait que rei rentre vite, non parce que un client, ok, maisquelqu'un qui vous reluque de la tête au pied comme si vous étiez une proie plausible...

*Rei... mais t'es passé où encore ? ><"*
_________________
I'll find you somewhere, i'll keep on trying... until my diying day...
Revenir en haut
Publicité


Informations



MessagePosté le: 08/11/2006 20:53:32 Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Rei Ibara


Informations
Inscrit le: 05 Nov 2006
Messages: 8
Marié à: il haït l'église, il se marira à personne
Citation: Tu connais les preuves pour être un meurtrié crédible? Faire dégeuler le médecin légiste!

MessagePosté le: 11/11/2006 00:17:24 Sujet du message: Bibliothèque Répondre en citant

Rei avait changé en trois ans... il était.... plus inhumain. Mais ça on le remarque pas vraiment chez des personne antipathique. Il avait même presque réussit à sympathiser avec des clients... Enfin, des sourir de connivences, des rires diabolique pour de sombres dessins, des clins d'oeils complices... mais rien d'extrodinaire en fait. Ca faisait une semaine qu'il n'était pas revenu à l'appartement. Le quatre premier parce que pour être seul arrivé chez Sora... oui parce que Kira c'était payer l'appartement elle même. Donc, il ne voulait pas aller à l'appartement car elle n'y était pas, et les trois jours suivants, parce que justement elle était rentré. Un paradoxe? Non pas du tout, c'est juste que quant elle n'estpas là, s'il doit être seul, il préfére resté sur son lieux de travaille si fabuleux. Et quand elle est là, c'est difficil de résisté à la tentation de la prendre... Etrangement, rien d'immorale l'en empêchait, mais s'il osait faire ça, plus jamais elle le laisserai s'approcher d'elle. Bref, il était tiraillé entre ses deux points de vues, et resté à ses cotés l'obligerait presque à sauter le cap après ses trois ansd'abstinance... Nan c'est une blague! Il a violé sa victime il y a cinq nuit maintenant. Enfin le problème n'était plus à se poser, il avait du boulot. Un bon client qui, dans son grand malheur, à un casier judicier bien remplis et qui devait comparaitre au tribunal, seulement, son innocense pouvait être prouvé... enfin en soudoyant assez bien le juge et une parti du juré. Seulement il y avait un témoin très génant... Et lui, les parasite génant, il s'en occupe très bien... Et dans une autre grande tragédie, se témoin était hautement gardé en prison. Ce connard voulait délier sa langue contre une remise de peine. Mais ça... le client et mêmelui-même ne tolèraient pas qu'on le donne comme ça à la justice. Il travaillait sur les plans de la prison depuis le matin quand le téléphone de son bureau sonna. Il réponda et comme il s'y attendait, son client lui annonçait une mauvaise nouvelle. Un autre témoin gênant sauf, que celui-là c'était un type qui pouvait relier le client à lui, avec preuves de ses activités.

Sans attendre, il pris sa longue parka et parta voir son client. Il ne ferma pas la boutique en sachant d'office que la bibliothècaire qu'il avait embaucher s'occuperait très bien de sa bibliothèque... qui ressemblait plus à une grande librairie. Bref, il se dirigea vers le point de rendez vous pour connaitre le nom de sa victime de dans cinq minutes. Une fois avoir su où le trouver, Rei parta de suite régler cette petite bavure professionnel. Par contre quels moyens sans traces visibles, seraient le mieux... Surment la mort pas strangulation vu qu'il enfilait déjà ses gants. Lorsqu'il le trouva, se fut simple. Le brun le suiva, attendant qu'il passe dans une ruelle. Comme il n'avait pas envie de passer par des rues mal famées, il le prit par surprise et l'entrainna dans un coin sombre et silencieux. Une main plaquée contre sa bouche pour empêcher de pousser des hurlements alors que l'autre serrait déjà sa gorge. Il sentait déjà les pulsions de son coeur mourir sous ses doigts. Lorsque ses yeux commencèrent à se voilr du voile blanc de la mort, il relacha sa main sur sa bouche pour écraser plus fortement les artères de son cou. C'est fou comme on se sent serein de voir que l'homme qui allait vous dénoncer mourir sous ses yeux.Lorsque que le type tomba innerte, pour plus de sureté, Rei lui déplaça les vertébre d'un jolie craquement en faisant pivoter sa tête. Après ça, il cacha le corp dans une benne à ordure et rentra tranquillement vers sa boutique. Se soir, la nuit est belle. Même s'il n'avait pas terminer le travail qu'il s'était fixé,il avait fait du bon boulot et les étoiles qui brillaient n'avaient rien de beau mais c'était pour le style. Arrivé devant la librairie, il entra rapidement et tomba nez à nez avec son plus fidèle client, un avocat verreux.

"Ah! Je vois que vous avez encore quelque chose pour moi!"

Il lui empressa le pas, l'entrainnant vers son bureau quand il reconnu Kira. Rei hésita puis prit la jeune fille avec lui. Ils redescendirent aux sous-sols et murmura à Kirade l'attendre pendant son entretient. L'avocat biengros et bien gras le suiva sans poser de question. Leur conversation fut brève ais efficace. Il avait déjà un nouvel objectif en cours. Rei le raccompagna plus par politesse que par envie, oui sinon il ne reviendrait pas demander ses services... Enfin, après quelques minutes, il se retrouva face à le petite. Elle est chiante d'être aussi irresistible... Ca donne envie à force.

"Bonsoir... tu vas bien?"
Revenir en haut
Sora Ayase


Informations
Inscrit le: 04 Nov 2006
Messages: 34
Marié à: un barathonnier ou plutôt un assassin pkoi ?
Citation: La vie n'est qu'une clef ouvrant sur le monde des morts

MessagePosté le: 27/11/2006 19:15:22 Sujet du message: Bibliothèque Répondre en citant

Sora alla dans la salle de magasin pour aider rei, étant donné qu'il était pas là.... accueillant donc le client comme elle pouvait vu qu'elle n'y conaissait pas grand chose, elle du monter sur un escabo pour prendre un bouquin. bizarrement elle sentait un regard, porté plutot bas sur son corps, ce qui la mettait mal à l'aise... elle s'empressa de prendre le bouquin et le passa à l'homme, avant de descendre de ce escabo.... rei entra d'ailleurs quelques secondes après. bizarrement elle se senti rassurée sau que (paf ! dans les dents) premiere chose qu'il fit : s'occuper de son client°... mouai... l'était sur de nepas avoir fait des etudes de commerce lui ? enfin ellen'eut aps le temps de poser de questions que le brun l'emportait egalement au sous-sol.... pour lui dire d'attendre. mais il la traitait comme une poupée ? poupée obéissante en plus qui le fit : se rasseyant sur la table ou elle avait été il y a peu. Rei resorti quelques temps plus tard avec son "client".... finalement, c'était peut etre pour son autre travail qu'il était ici celui là, elle aurait mit le temps mais ca lui semblait evident maintenant. Bon... que faire en attendant ? puis le brun finit par revenir, lachant son client et revenant vers elle pour enfin lui dire bonjour... elle souria et secoua la tete : il ne changeait pas.

- hm, ca va... Et toi ? tu ne bosses pas trop hein ?

Oui elle s'en faisiat pour lui, d'autant plus qu'il ne faisait pas un travail calme paisible : un truc qui ne plaisait pas trop à sora et qu'il faisait donc derriere son dos, bien qu'elle le savait pertinement qu'il continuait... enfin elle n'était pas à pleindre : chasseuse de prime non plus n'etait pas de tout repos. se relevant de la table, elle se dirigea vers lui et deposa un baiser sur ses levres : depuis l'internat, il y avait eu du calme, elle se demandait combien de temps cela durerait encore... elle voulait revoir ses anciens amis, faire des choses qu'elle regrettait de ne plus faire : les cours d'eps par exemle : quoique rei était toujours aussi stricte et severe quand il decidait de l'entrainer. et dire que c'était lui qui lui avait fait cette cicatrice... maintenant quand elle le regardait, elle ne savait pas pourquoi mais elle doutait que ce soit la meme personne : pourtant il suffisait qu'il agisse pour qu'elle le realise, mais c'était un joli reve quand meme.... ca faisait une semaine. une semaine qu'elle ne l'avait pas vu, aussi elle se bouinait contre lu en manque de calins : seul chose qu'elle savait faire en fait : pas quelle soit bete, mais elle y conaissait rien en sexe ou autre choses que rei aurait prefere qu'elle y aie un minimum de logique pour comprendre d'elle meme sans qu'on lui explique. su qu'il devait se retenir : elle n'imaginait pas du tout cequ'il voulait vraiment et aurait certainement prit peur s'il faisiat les demarche spour.... pourtant ca se voyait, rei semblait l'eviter, et ca la gênait un peu... d'ailleurs tiens ! pendant qu'elle l'avait sous la main !

- dis moi rei ? Pourquoi tu viens plus dans mon studio ? il te plait pas ? oO
_________________
I'll find you somewhere, i'll keep on trying... until my diying day...
Revenir en haut
Rei Ibara


Informations
Inscrit le: 05 Nov 2006
Messages: 8
Marié à: il haït l'église, il se marira à personne
Citation: Tu connais les preuves pour être un meurtrié crédible? Faire dégeuler le médecin légiste!

MessagePosté le: 27/11/2006 22:12:41 Sujet du message: Bibliothèque Répondre en citant

Rei observa les deux prunelles devant lui... nan pas ses prunelle là, celle que toutes les femmes qui ne sont pas pétasse ou fille de joie, cachent. Ra s'il pouvait la déshabiller du regard... ça serait déjà fait... Si elle savait à quoi il pense quand elle n'est pas là... et même quand elle est là... A croire que son centre nerveux se trouve en dessous de la ceinture quand Kira doit en faire les frais. Enfin, il arrive à se maitriser pour ne pas avoir d'érection compromettante, il pense à la satisfaction d'avoir étranglé le géneur et hop! Comme si de rien était. toujours une phrase bateau à sortir "bonsoir... coment ça va?" et on pouvait déjà s'attendre à la réponse. "ça va" tiens qu'est ce qu'il pensait! et deux seconde après le "et toi?". Réponse? Ca va. Comme c'est étonnant personne ne s'y attendait! Bref il y avait une suite à sa phrase. Le boulot.. le boulot.. le boulot c'est boulottant! Nan mais c'est vrai, un travaille comme ça, ça vous refait la forme et ça vous rend heureux, alors travaillé tropqu'est ce que ça fait quand on se sent satisfait? Ba quoi? On ne vit pas de meurtre et de sang frais?! Enfin quoi?! tout est normal non?!

"Ne t'inquietes pas pour moi. Tout vas bien pour moi et le boulot"

Sans rien comprendre, Sora vint se collé à lui. Mais c'est de l'intitation abusatrice à faire des choses avec le corp fin et doux en dessous de lui... Un léger parfum de bois et de rose... C'est peinible à la fin! Même son parfum naturelle l'attire! Et lui comme un gros con il la serre contre lui au risque d'avoir la béquille entre le jambes. D'un coté, si elle sent la bosse de son pontalong, peut être que ça lui ferait comprendre certaines choses... Elle avait bien eu des cours de biologie non? Ouai peut être qu'il faisait pas ça en cours.... Ca remontait à loin et dormir et séché les cours ça aide pas à s'en souvenir. Il la repoussa doucement pour aller s'installer sur son fauteille.

"Alors? Tu es venu pour quoi?"

Il ressembla le tas de papiers sur son bureau pour qu'elle ne les voit pas, et d'une. Et de deux, pour ne pas à avoir à la regarder en face. A cette heure-ci il serait capable de tout, mais surtout du pire. Il foura le tas de papier dans un classur qui trainait là, et rangea le classeur dans le bureau. Et maintenant il fait quoi?! Il regarda l'heure, il était presque l'heure de la fermeture. Il avait bien une idée mais on sait jamais avec elle....

"Ca te dis d'allé au resto se soir?"
Revenir en haut
Sora Ayase


Informations
Inscrit le: 04 Nov 2006
Messages: 34
Marié à: un barathonnier ou plutôt un assassin pkoi ?
Citation: La vie n'est qu'une clef ouvrant sur le monde des morts

MessagePosté le: 10/01/2007 21:39:28 Sujet du message: Bibliothèque Répondre en citant

Sora ne portait pas d'attention aux regards des autres. C'était même limite pour les efforts vestimentaires et même pour rei ce n'était pas sur qu'elle en face. Elle était comme ça... tête en l'air. Et les phrases bannales passèrent, elle cela lui plaisait qu'il parle : Rei parlait plus que quand elle était petite, elle en était heureuse. Et puis on passa du banal "comment tu vas ?" au : "et le boulot ?" très sommaire, on aurait plus dit deux amis de travail... un peu pitoyable, oui, il fallait l'avouer.Déprimant surtout... pour ceux qui s'attendaient à une vie roses avec des cris de joies au rerouvailles, téléphoner à l'asile, mais surtout pas ici.

- Comment veux-tu que je ne me faces pas de soucis ? è.é
Tu bosse le jour ici et là nuit... tu tues.
Même pas sur que tu dormes é_è


Finalement elle alla se bouiner contre lui... Elle se revoyait bien petite, avec ses caprices de vouloir dormir avec lui alors q'elle n'avait plus 6ans mais 12... pourtant fallait l'avouer elle l'aurait bien refait même à 19ans... Bientôt 20 d'ailleurs. Sa tête contre son épaule, elle souria : il avait toujours cette mêmeodeur... Nannn pas celle du sang. L'autre, en dessous. Celle qui l'avait bercé quand elel était petite... Pourquoi tout la ramenait à cette époque ? bahh... laissons tomber. Et nan, pas de bol, elle avait toujorus détesté la bio... c'était d'ailleurs une des raisons pour laquelle elle avait automatiquement préféré la section littéraire : une heure seulement de svt par semaine, le bonheur assuré... sauf quand on parlaitde bio biensur... généralement dans ce cas là on ne la voyait pas en cour. Tetre un peu pour ça qu'elle ne pensait pas aux genre de choses qui tournaient vraiment dans la tête du brun là, au dessus de sa tête... peut être aussi parce qu'elle était assez naive de nature... ou parce qu'ele avait trop confiance en lui ? allez savoir. mais c'était pas sur qu'elle aurait détesté... elle n'y conaissait juste RIEN.

- Bah... ^^" pour te voir... c'est pas suffisant ? o.o

..... Oui donc, je disais, leur vie de couple n'était pas rose bonbon (mon oeil). Ou du moins aucun des deux ne le pensait! (quoique) enfin bref, elle trouvait cette question bête vu qu'elle se débrouillait pour venir chaque soir... Remarque à chaque fois il lui reposait la question... Elle s'ennuyait dans l'appart, seule. rei semblait s'évertuer à dénigrer le sujet à chaque fosi qu'elle voulait en parler. Ok elel'avait acheté pour elle, pour avoir un peu se spropres repères... Mais quand même : depuis le début il n'y était jamais venu. peut être qu'il aimait pas les appartements ? La question fut effacée d'elle même au mot, restaurant. se bouinant contre son bras et enserrant celui-ci (le bras ^^) toute heureuse, elle ui fit des yeux pétillants, minaudant un peu en attendant qu'il confirme la proposition.... Un vrai animal quoi ! retournant à ce que faisait rei, elle observa depuis son perchoir (le bras ^^") ce qu'il rangeait... et rebelotte, encore une fois il lui cachait la paperasse pour "pas la choquer". mais mince ! si elle se remémorait le passé, lui par contre agissait toujours pareillement qu'à l'époque... Ca la vexait un peu, était elle trop gamine ? (oui XD) pourtant il s'en était passé des choses... et à cause de cela elle avait maintenant un côté sombre bon peu, mais qui lui demandait apr moment d'être seule, chose qui, enfant, 'naurait pu avoir lieu vu qu'elle voulait toujours être avec rei.... On changeait, le temps passe...

- Alors ? ^^ on y va ? Hein ? alleeer Mr. Green
_________________
I'll find you somewhere, i'll keep on trying... until my diying day...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé


Informations



MessagePosté le: 22/04/2018 11:06:18 Sujet du message: Bibliothèque

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Page 1 sur 1
Navigation :

Sauter vers:  
Moderation du Forum :
Supprimer - Déplacer - Verrouiller - Diviser
Que pouvez vous faire dans ce Forum ? :
 

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template Easy blue by Fly Center
Powered by phpBB © 2001,2002 phpBB Group - Traduction par phpBB-fr.com